Espérance Education

Sur Espérance Education, vous trouverez tous les meilleurs conseils pour une éducation réussie. Pas de quoi s’inquiéter, chaque éducation est différente et chaque enfant a sa propre personnalité. Des pratiques éducatives fonctionnent et vous permettront de vous en sortir avec vos enfants ! Car l’éducation est avant tout un message d’espoir et d’espérance !

Responsabiliser l’enfant et éviter de le punir, la base de l’éducation !

La punition est un des points délicats de l’éducation. Elle amène des résultats à court terme mais peut s’avérer très inefficace, voire néfaste à long terme. En effet, un enfant puni ramène l’acte à cause duquel il a été puni à la punition elle-même. Par exemple, si un enfant fait une bétise et que vous lui infligez une punition, la punition sera perçu comme une justification de sa bêtise. Finalement, elle le déresponsabilise et amène la punition comme conséquence de la bêtise. Alors même que vous voudriez qu’il ne recommence plus !

A l’inverse, expliquer à l’enfant les raisons de ne pas faire une bêtise ou un mauvais acte lui fera prendre conscience qu’il est responsable de ses actes. Prenons par exemple une bêtise courante : quand votre enfant mord un camarade. En lui expliquant les raisons intrinsèques pour lesquels ça n’est pas bien (violence, sentiment d’humiliation de l’autre enfant, problème de sociabilisation, etc.) votre enfant intégrera en son for intérieur qu’il ne faut pas mordre. En revanche, si vous le punissez, il ne se sentira pas responsable car aura eu la contrepartie de son acte avec la punition. La méthode d’explication et d’intégration peut prendre un peu plus de temps que la punition immédiate mais elle sera plus efficace sur le long terme.

Des enfants heureux avec une bonne éducation !

Autonomiser votre enfant pour l’aider à contrôler ses colères

Qui n’a pas déjà vu son petit se rouler en boule et taper du poing sur le sol ? Qui n’a pas vu son enfant envoyé bouler son repas et lancer sa cuillère sur la table rageusement ? La colère fait partie intégrante des sentiments et émotions qui nous habitent. Y compris à l’âge adulte ! Mais si vous ne vous roulez plus en boule à votre âge c’est que vous avez réussi à maîtriser votre colère. C’est le chemin d’éducation que doit également faire votre enfant. Nous allons vous y aider !

  1. Une première étape est de ne pas apporter trop d’attention au crise de votre enfant. Cela peut paraître étonnant, mais répondre à la colère de votre enfant par votre propre stress ou colère donnera de très mauvais résultat. Cela donnera le signal à votre enfant que sa colère est justifiée puisqu’elle trouve réponse. En minimisant les crises, vous mettrez votre petit face à ses émotions, et donc face à sa responsabilité. 
  2. Une seconde étape est ensuite, une fois la crise passée, de demander à l’enfant les raisons de sa colère. Cela lui permettra d’intellectualiser son émotion et donc d’apporter un nouveau regard sur celle-ci. Quand de nouvelles crises apparaîtront, il se souviendra de ce nouveau regard et donc progressera en maturité.
  3. Enfin, apprenez à votre enfant qu’il existe d’autres manières d’exprimer une frustration, une envie non comblée. Pas la peine de taper sur le sol et d’hurler pour compenser un mécontentement ! On peut bien sûr pester ou se plaindre, c’est d’ailleurs un sport national, mais hurler n’y changera rien. 

Bref, évitez la douche froide, même si c’est tentant, et gardez votre calme ! Lisez leur plutôt une histoire, une bonne méthode pour s’apaiser !

Un tableau éducatif